Accueil

Présentation de la Fondation

Depuis plusieurs années, la Fondation Prévention et Santé soutient des projets favorisant la prévention et l’information en lien avec la santé, dans sa définition selon les termes de la constitution de l’OMS:

« La santé est un état de bien-être, physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Elle met un accent tout particulier sur le développement des compétences et de l’autonomie de chacun-es vis-à-vis de sa santé.

Elle privilégie non seulement les aspects de prévention et d’éducation à la santé mais également la réflexion, la concertation et les actions qui visent à une meilleure santé de la société.

Vous cherchez des fonds pour réaliser un projet qui vous tient à coeur ?

Vous trouverez sous buts la présentation des trois champs d’action de la Fondation et sous demande de soutien comment vous pouvez formuler votre demande.

L’action de la Fondation concerne principalement le canton de Neuchâtel; elle peut cependant s’exercer en dehors du canton pour des projets originaux ou plus généraux.

Buts

La Fondation Prévention et Santé a pour but la prévention, l’information, la prise en charge par chacun de sa santé et de son bien-être selon les termes de la constitution de l’OMS :

« La santé est un état de bien-être, physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

  • La fondation favorise notamment l’information, l’éducation à la santé et la recherche dans les domaines de la prévention et des soins.
  • Elle encourage les échanges interdisciplinaires entre les différents intervenants de la santé et favorise la communication entre les organismes, les intervenants et le public.
  • Elle soutient des initiatives susceptibles de promouvoir le développement de la santé publique, en particulier la réalisation d’assurances sociales équitables.

L’action de la Fondation ne se rattache à aucune idéologie politique ou religieuse.

L’action de la fondation concerne le territoire du canton de Neuchâtel ; elle peut s’exercer hors du canton.

Historique

La Fondation Prévention et Santé a été créée le 26 juin 1989 à l’initiative des collaborateurs-trices du Centre Prévention et Santé (CPS) à Colombier (NE).

Elle anime et soutient les activités d’information et d’éducation à la santé du Centre jusqu’en 1999. Idée maîtresse de cet élan: prendre sa santé en main c’est aussi prendre sa vie en main !

En 2000, la Fondation remet la gestion et l’animation du Centre à l’Association Centre Prévention et Santé, une association à buts non lucratifs nouvellement créée.

Dès 2000, la Fondation étend ses buts et reçoit des fonds privés à cet effet. Elle soutient désormais régulièrement des projets en lien avec la santé, principalement dans le canton de Neuchâtel.

La Fondation fait construire le bâtiment du CPS terminé en 2004, à la rte de Sombacour, à Colombier (NE).

 

Projets réalisés

Projets soutenus par la Fondation Prévention Santé à ce jour

2021 Soutien à l’association Info-Entraide

2020 Soutien à l’association Info-Entraide

2020 Soutien à Toque Rouge de Caritas pour l’achat de contenants permettant de livrer des repas à domicile en raison de l’épidémie

2020 Soutien au projet de marche de Jaï Jagat, un projet de l’association des chômeurs

2020 Soutien aux locataires du Centre prévention et Santé, à Colombier, en raison de la pandémie

2020 Soutien global à l’association Succès-Egalité – Mixité

2019 Soutien au projet « Femmes – migration – refuge », un projet de l’association la Marche Mondiale des Femmes

2019 Soutien global à l’association Sens’Égaux, pour la mise en place de son activité

2019 Soutien au projet de formation de bénévoles pour un accompagnement de fin de vie, un projet de Caritas

2019 Soutien pour le projet Accueil Hôtel Dieu

2017 Soutien pour le projet « les chemins de Compostelle », un projet soutenu par le Centre social protestant

2017 Soutien à l’achat d’un instrument coûteux pour Tilia, une maison de naissance

2016 Soutien au projet « Enfanter, le corps qui sait », un projet de l’association Hors-Champ Création sonore

2016 Soutien aux activités sociales notamment en partenariat avec des entreprises actives dans le domaine de la formation professionnelle, un projet de l’association Rage de Vert

2016 Soutien au projet de formation de bénévoles pour un accompagnement de fin de vie, un projet de Caritas

2016 Soutien à Pro Juventute

2016 Soutien à l’association Marche Mondiale des Femmes

2015 Soutien pour une action liée à la santé et au bien-être pour des personnes en programmes d’insertion, un projet de la fondation IPT.

2015 Raid Blue, un projet de la Croix – Bleue en lien avec l’alcool

2015 Études réseau cancer du sein soutien de deux recherches en relation avec le cancer du sein.

2015 Soutien au projet de « Promotion des droits du patient » de l’association droitsdupatient.ch, à Neuchâtel

2015 Soutien au projet « Réseau Santé Migration » un projet de Médecins du monde

2015 Soutien à l’association DIS NO, qui prévient les abus sexuels envers les enfants.

2014 Soutien à la publication d’un livre intitulé « Parcours de vie dans les assurances sociales » par Ariane Ayer et Béatrice Desplands, et organisation d’une présentation de cet ouvrage le 20 mai 2015 à Neuchâtel

2014 Organisation d’un concours intitulé « Santé et lien social » pour fêter le 25ème anniversaire de la Fondation

2012 Soutien à la publication d’un « Dictionnaire des âges et des générations », un ouvrage publié par Jean-Pierre Fragnière, sociologue, dans le cadre de l’année européenne du vieillissement actif

2012 Soutien à la constitution et à la publication d’un « Dossier fin de vie », un projet de la fondation La Chrysalide

2012 Soutien à la maison de naissance Tilia, la maison de naissance Tilia ouvre une 2e salle de naissance

2012 Organisation d’une conférence sur le vieillissement actif, le 22 février 2012, à Neuchâtel, avec  Jean-Pierre Fragnière, Christine Gaillard et Olivier Schnegg.

2010 Soutien à Tilia, maison de naissance à Neuchâtel, un projet de l’Association de soutien à la Maison de Naissance Tilia

2010 Soutien au projet « Bon-Bien-Bel », un projet de Pro Infirmis et de la ligue neuchâteloise contre le cancer

2010 Soutien au projet « Femmes et santé : un chemin vers l’autonomie », un projet de RÉCIF

2010 Soutien au colloque « La pensée et l’action dans le pouvoir », UNIL-IEPI

2009 Soutien à la campagne neuchâteloise, « l’éducation donne de la force », un projet de l’Association « L’éducation donne de la force »

2009 Soutien à l’exposition  « Si un jour je meurs », un projet de la Fondation pour les soins palliatifs la Chrysalide

2009 Soutien pour le Championnat de feuille, caillou, ciseaux, un projet de l’association ARERIRORU

2007 Soutien pour une quinzaine culturelle soufie au Centre Prévention et Santé à Colombier

2007 Soutien à la création d’un Bureau de documentation consacré à la promotion de la santé et aux médecines complémentaires au Centre Prévention et Santé, Colombier (NE)

2007 Soutien au Colloque Hannah Arendt, Lausanne

2006 Concours santé et bien-être avec 5 prix pour des actions réalisées dans le canton de Neuchâtel

2004 Nouveaux locaux pour le Centre Prévention et Santé à Colombier (NE)

Demande de soutien

I. NATURE DE LA DEMANDE

Seules les demandes de soutien correspondant aux buts de la Fondation sont prises en considération.

Les projets présentant un caractère novateur sont particulièrement appréciés. Cependant, un projet prévoyant une subvention régulière n’est, en règle générale, pas retenu.

Les demandes de soutien pour un projet relatif à des recherches, des études, des enquêtes, la publication d’une lettre d’information ou à toute activité analogue peuvent être prises en considération lorsque celles-ci ne correspondent pas aux critères des organismes habituels de subventionnement.

Les demandes de soutien pour des projets consistant à organiser des programmes de formation, des séminaires ou des conférences à l’intention de professionnels de la santé ou d’autres professionnels peuvent être retenus s’ils apportent une réelle nouveauté dans le domaine ou peuvent apparaître comme présentant une nécessité.

Les demandes de soutien pour des projets émanant des pouvoirs publics ne sont en règle générale pas pris en considération.

La demande doit être rédigée en français.

Un éventuel soutien de tiers doit être mentionné. Pour être retenu, le budget d’un projet doit être établi en fonction d’une estimation réaliste des coûts et des salaires.

II. EXAMEN DES DEMANDES DE SOUTIEN

Les demandes de soutien sont examinées dans la mesure du possible lors de la séance du Conseil Fondation qui suit leur réception.

III. UTILISATION DES SUBVENTIONS DU FONDS

Le bénéficiaire doit utiliser la contribution de la Fondation conformément à la
demande et au budget qu’il a soumis.

Les coûts administratifs doivent être réduits au strict minimum. Toute modification portant sur un poste de dépense inscrit au budget pour lequel le soutien a été accordé doit être soumise pour autorisation à la Fondation, faute de quoi le soutien peut être remis en cause.

IV. RAPPORTS SUR L’UTILISATION DES SUBVENTIONS

Lorsqu’elle accorde un soutien, la Fondation indique le type de rapport que le bénéficiaire doit fournir sur l’utilisation de sa contribution.

V. VERSEMENT DU SOUTIEN DE LA FONDATION

En principe, le soutien est versé en plusieurs tranches.